ForumCatégorie: Presbytieverres progressifs
DURIF Jocelyne demandée il y a 9 mois

Bonjour, j’ai 50 ans et depuis 2 ans (opération avec implants monof.) je ne parviens pas à trouver les verres progressifs qui ne me brûlent pas les yeux. J’ai aussi un phénomène curieux et très gênant : en convergence (donc VI et VP) ma bouche et langue se mettent à piquer et brûler. C’est incroyable. Je ne connais personne qui a ce type de symptômes est arrivé. Sans lunette, pas ces symptômes. Est-il possible de trouver des verres progressifs qui maintiennent l’écart pupillaire de loin en VI et VP. Auriez-vous une explication à ces pb qui me pourrissent la vie. J’ai vu plusieurs ophtalmologues et les ordonnances diffèrent de l’un à l’autre (addition de 2 à 2,5). Je suis actuellement à cette correction D plan (-0,75) axe 175 et G plan (-1,50) axe 180. Trop fort je pense car j’ai 12/10 (avantl’opération, j’étais à 7/10 avec correction) et je ne vois net de loin que si je suis très loin (7 m et +) sinon, mes yeux brûlent. Impossible de regarder la TV à 2-3 m avec ces lunettes. Si quelqu’un pouvait m’aider à me sortir de là. En vous remerciant

1 Réponses
Ophtalmologiste.com personnel répondue il y a 9 mois

Bonjour , le résultat de vos interventions de cataracte est excellent puisque vous avez une acuité visuelle de 12/10ème des deux yeux de loin . La gène que vous ressentez avec vos verres progressifs peut provenir d’une insuffisance de convergence ; il faudrait donc faire un bilan orthoptique à la recherche de celle-ci et si le résultat est positif, faire des séances de rééducation !
Il faudrait également vérifier si vous présentez une sécheresse oculaire et des signes conjonctivaux d’allergie .
J’aimerai savoir si vos lunettes possèdent des patins en silicone et si oui , ce serait bien de prendre des montures monobloc  (risque d’allergie au silicone : rencontrée parfois avec ce genre de symptômes )