ForumCatégorie: Autres QuestionsLa cornée: un flou artistique
Cyril demandée il y a 1 mois

Mesdames, Messieurs, bonjour.
Confronté à l’incompréhension et à l’incertitude face à mon problème, je viens ici avec l’espoir d’un échange, dont les médecins et autres soignants sont a priori de moins en moins friands, faute de temps ou de passion je le crains. Je vous remercie donc d’avance pour le temps et l’attention que vous accorderez à mon histoire.
Au début du mois de juin dernier, tandis que je m’apprêtais à prendre mon véhicule afin de me rendre sur un lieu de stage, j’ai émis un regrettable, mais néanmoins involontaire geste lorsque j’ai voulu déposer mes affaires sur la banquette arrière. Mal réveillé, j’ai en effet penché ma tête afin de me défaire de mon sac en bandoulière, tandis que je tenais la clé de mon véhicule dans ma main droite. Ladite clé s’est alors retrouvé dans mon œil, ce qui m’a conduit à me rendre aux urgences ophtalmo. Suite à quoi, j’ai appris que la clé avait généré une érosion dans la cornée de mon œil droit. La soignante du moment m’a dit que tout irait pour le mieux dès le lendemain et que je devais mettre du sérum phy ainsi que qu’un liquide hydratant pour permettre la cicatrisation. Et même si j’ai eu le droit à un très bref test de vu qui m’a permis de confirmer que ma vue était restée relativement floue depuis l’incident, rien d’autre ne m’a été indiqué sur l’instant.
J’ai donc effectué ce traitement plusieurs jours d’affilés sans voir aucun changement dans un premier temps. C’est la raison pour laquelle je me suis rendu en cabinet ophtalmologique. C’est là que l’on m’a dit que l’incident, datant de deux semaines à ce moment là, était encore trop proche dans le temps, et qu’il était nécessaire de patienter. Malgré les difficultés à travailler su écran, et celle de supporter a fatigue qui se dégageait de ce souci de vue, c’est ce que je fis, sans vraiment trop savoir si ce traitement me permettrait de retrouver une vue en full HD 4K.
En effet, à force d’attente, j’ai beaucoup moins ressenti de gêne avec mon œil droit. Sans pour autant vérifier systématiquement si le léger flou était persistant, j étais parvenus à ne plus m’en soucier.
Mais voilà que plusieurs semaines plus tard, semaines durant lesquels j’étais moins assidu dans le traitement,  ma vue s’est mise à déconner à nouveau au niveau de cet œil droit. Bien entendu, je me suis à nouveau rendu au centre ophtalmo dans lequel je m’étais rendu la fois d’avant.
Cette visite fut pour moi extrêmement particulière. D’une part le premièr des deux ophtalmo que j’ai vu m’a dit en premier lieu qu’il semblerait qu’aucune correction  ne puisse remédier à mon problème. Mais d’autre part, la seconde ophtalmo (dont la fonction était de prescrire et de regarder au microscope) m’a donné une ordonnance pour une paire de lunettes, ainsi qu’une autre pour obtenir un lubrifiant pour mon œil. Face à des discours où j’ai eu un propos et son contraire, je n’y comprenais plus rien. J’ai précisé que mon problème de base était du à un souci de cornée impactée par un corp etrangé et voulais savoir si la cicatrice était bel et bien fermée. En regardant de manière rapide, et sur un ton très agacée, cette ophtalmo m’a dit ne rien voir. Elle s’est empressée de me chasser hors de sa salle, en me laissant avec un certain nombre de questions.
Grâce à des secrétaires plutôt investies et soucieuses de leur travail, j’ai pu revoir le premier de ces deux ophtalmo, qui m’a affirmé, après m’avoir testé à nouveau, qu’il s’était peut être trompé. Je lui ai demandé également pourquoi est-ce que la prescription indiquait un besoin de correction sur mon œil gauche. En reeffectuant les tests, ce dernier m’a dit que lui n’aurait effectivement rien mis sur cet œil là… Comme si le besoin de correction visuelle relevait d’un tirage au sort…. Bref.
Voici qu’aujourd’hui, je dispose d’une monture qui n’attenue pas ou peu le flou de mon œil droit, avec la vive et désagréable sensation que mon problème a été relativement bâclé. (A tort ou à raison).
À l’heure actuelle, je me demande donc ce qui est source de ce problème de vue. Bien que l’on m’ait dit que PEUT ETRE il s’agissait d’une déformation de ma cornée, je ne veux pas rester avec autant d’incertitudes. Je tiens à savoir si il existe des solutions pour ce problème. Et savoir de quoi relève exactement ce problème au préalable.
J’ai la sensation que cet œil est affecté, mais pas dans son entièreté. Il me suffit de placer une partie de doigts devant la partie fragilisée de mon œil pour me rendre compte que je peux voir de manière net avec une partie de ce dernier. C’est assez difficile à expliquer.
Si vous êtes arrivés jusqu’au bout de cette lecture, et bien je vous félicite  mais surtout je vous en remercie à nouveau. Si vous avez des éléments de réponses, des conseils, des adresses susceptibles de m’intéresser, je vous en remercie chaleureusement.
Bien cordialement.

1 Réponses
Ophtalmologiste.com personnel répondue il y a 1 mois

BONSOIR? 
jE COMPRENDS  VOS  QUESTIONS et vous avez raison  
En 1- la cle  dans cotre oeil  droit   a fait une uulceration corneenne avec  Douleurs  larmoiements et attente de votre vision 
En 2-avez vous  vu un ophtalmologiste ou un collaborateur du praticien???? il semble que  vous n’ayez pas eu d’examen  à la lampe a fente à ce moment là et le tt n’a pas été assez cicatrisant
En 3-apparemment  la cicatrisation était en marche  mais pas  finie  d’où  vos troubles visuels qui subsistent
En-4 ou habitez vous  pour voir un  ophtalmo qui vous explique sans agacement.. et vous  prescrive  un cicatrisant plus efficace.. sinon vous pourriez évoluer vers une kératalgie récidivante   fort génante   
vous pouvez  montrer  ces lignes à un (e) optalmo plus patiente